Cette oeuvre d'art est signée et limitée à 30 exemplaires à travers le monde !

Nationale 80 MOXHE- Photographie de David Francois

Nationale 80   MOXHE
Nationale 80   MOXHE
1. Choisir les dimensions (en cm)
2. Choisir les finitions
65 €
N°1 d'une édition limitée à 30 exemplaire(s)
Certificat
Numéroté
Signé
Vous souhaitez un format ou une finition sur mesure, merci de nous contacter à l'adresse suivante : service.client@artphotolimited.com

Description de la photographie

48 Baraques à frites Sur la route entre Flandre et Wallonie, je suis parti. Sans doute en quête d’une forme de « racines », de souvenirs. J’ai finalement succombé au charme anachronique des temples de la frite, les fritkot. Nomades ou pérennes, baraquements provisoires, camionnettes en bord de route, boui-boui, gargotes parfois, tracent le chemin de la frite en Belgique. Emblématique geste culinaire, la frite habite le pays et le signe. Sans clivage de langue, l’union y fait la frite. * J’ai sillonné 40.000km pour y découvrir ces lieux éphémères. Si le repérage avait lieu le jour, c’est la nuit que je photographiais, optant pour un temps de pose très long. Quand le jour sombre, la baraque acquiert plus de présence. Avec quelques traces filantes de lumière se dessine une inquiétante étrangeté. Souvent, entre chien et loup, j’ai pris la mesure de ce temps culinaire où l’on imagine les clients commander leur cornet avec mayonnaise ou sauce andalouse à déguster en se pourléchant les doigts. Si la frite est une institution et le restera sans doute, les baraques, elles, disparaissent progressivement du paysage. J’ai eu envie de les capturer, de les figer dans une topographie pour conserver, plus qu’en mémoire, ces traces d’un temps sans doute bientôt perdu. Amplifiée par le choix des éclairages, la nostalgie d’un temps qui passe se trame d’une culture populaire vivace, mais aussi mélancolique. Si les lieux s’illuminent de lumière quand le volet s’ouvre pour accueillir le chaland, vite la graisse de boeuf grésille prête à dorer la pomme de terre... une poésie du lieu à déguster sans manières. Mais aujourd’hui s’effrite le souvenir de ces baraques en Belgique. *Depuis la création de la Belgique en 1830, la devise est « l’union fait la force » ; à l’époque il ne s’agissait pas de communautés linguistiques mais de tendances politiques.


Mots clés utilisés pour décrire la photographie : Baraques à frites, Fritkot, Friterie, Frites, architecture, tradition culinaire, nuit, Belgique


Cette photographie d'art a été réalisée avec un appareil argentique. Ce tirage porte le numéro 1 au sein d'une édition limitée à 30 exemplaires dans le monde, tous formats confondus. Le tirage est effectué en impression pigmentaire texturé. Cette photographie d'art est disponible en différents formats et finitions.

David Francois

Féricy, France

David François Né le 21 avril 1975 à Charleroi, Belgique...

Voir toutes les photos de David Francois

Plus de photographies de David Francois Découvrir la collection