Chers clients, nous continuons à assurer les livraisons dans les délais habituels. Tous nos transporteurs assurent une livraison sans contact

Une Photographie, Une Histoire : "Audrey Hepburn en tournage en 1956"

Audrey Hepburn en tournage en 1956
"Audrey Hepburn lors du tournage du film Ariane aux studios de Boulogne le 20 Août 1956 " Bridgeman Images

Audrey Hepburn en tournage en 1956 par l'agence Bridgeman Images





 

Cette photographie a été prise lors du tournage d’Ariane






Ariane (Love in the Afternoon) est un film américain réalisé par Billy Wilder aux studios de Boulogne à Paris le 20 août 1956. Billy Wilder fut d’ailleurs l’un des premiers à repérer le charme androgyne d’Audrey Hepburn. Le film est inspiré du roman Ariane, jeune fille russe de Claude Anet publié en 1920. Il raconte l’histoire d’une fille de détective qui se jette au secours d’un play-boy de l’âge de son père, alors coupable de tromperie. Audrey Hepburn a d’ailleurs été nominée pour ce rôle comme meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale à la 15ème édition des Golden Globes de 1958.

  

La jeune Audrey Hepburn se destinait à une carrière de danseuse

Née dans une riche famille d’aristocrates britanniques, Audrey Hepburn, née Edda Kathleen Ruston se destine à une carrière de danseuse. Polyglotte à l’âge de 13 ans, elle voyage énormément pour assouvir sa passion pour la danse et l’art. Après la Seconde Guerre mondiale où elle met son talent au service de la résistance, elle suit une formation de ballerine, travaille ponctuellement comme mannequin et débute le cinéma en 1948 avec des rôles mineurs.




En 1953, elle décroche son premier grand rôle au cinéma dans le film Vacances romaines de William Wyler. Son succès est alors fulgurant : à la 26ème cérémonie des Oscars se tenant l’année suivante, elle est couronnée de l'Oscar de la meilleure actrice ainsi que du British Academy Award (BAFTA), du New York Film Critics Circle Award et du Golden Globe Award.



Audrey Hepburn : une seconde carrière dédiée aux autres





Audrey Hepburn est aux antipodes des pulpeuses vedettes de cinéma de l'époque. Elle incarne un nouveau glamour, plus raffiné : silhouette gracile, visage fin, yeux de biche et sourire malicieux. Tout le monde tombe sous son charme. En 1954, le couturier Hubert de Givenchy en fait d’ailleurs sa muse et égérie. Elle marque son époque par l'incarnation d'un style particulier, chic et sophistiqué.

 


Sa carrière d’actrice se termine en 1968 suite à l’annonce de sa séparation après 14 ans de mariage avec l’acteur Mel Ferrer. Elle se tourne alors vers l’humanitaire et devient, en 1988, ambassadrice spéciale pour l’Afrique et l’Amérique latine pour l’Unicef. Elle dédira ses derniers jours aux autres avant de succomber d’un cancer le 20 janvier 1993.

Acheter cette photographie