Une Photographie, Une Histoire : "Les moinillons bouddhistes de Bagan" - ArtPhotoLimited.com

Une Photographie, Une Histoire : "Les moinillons bouddhistes de Bagan"

"3 moinillons bouddhistes dans les temples de BAGAN" Frederic Reglain

Interview de Frédéric Reglain



ArtPhotoLimited : Cette photographie a été prise dans les temples de Bagan en Birmanie, racontez-nous dans quel contexte cette photo a-t-elle été prise ?

  J’étais avec un guide Birman anglophone et j’ai aperçu le temple de Bagan. J’ai alors eu l’idée de photographier des moinillons avec des ombrelles. Je suis donc allé acheter les ombrelles en question et j’ai demandé à mon guide s’il était possible de trouver 3 moinillons. Nous sommes donc allés dans un monastère afin de rencontrer les enfants. Ils ont accepté et nous sommes partis shooter devant deux temples que j’avais sélectionnés. J'ai pu échanger avec ces enfants grâce à mon guide qui faisait office de traducteur pour l’occasion. J’ai également donné un peu d’argent au temple et ai demandé aux enfants ce qui leur ferait plaisir. La réponse : une tournée de Coca-Cola. Ils étaient aux anges puisqu’ils ne peuvent pas en boire dans les monastères. Leurs sourires faisaient plaisir à voir.

- Qu'est-ce qui vous a plu dans cette scène ?

  Bien que cette photographie soit « montée », les couleurs et le graphismes m’ont beaucoup inspiré. C’est la première fois que je faisais de la mise en scène.

- Pour mettre en avant votre photographie, avez-vous effectué des modifications sur l'image originale ?

   Je n’ai rien modifié à la post-prod. J’ai travaillé pendant 18 ans chez Gamma, et, travaillant sur des diapositives, on ne pouvait rien changer. J’ai gardé cette habitude. Il faut être bon dès la prise de vue.

- Selon-vous, pour quelle raison nos clients devraient choisir votre photo plutôt qu'une autre ?

   Les clients devraient être sensible à la composition et aux couleurs de cette Asie millénaire.

- Dernière question qui vous concerne plus personnellement, depuis quand avez-vous su que photographe était votre métier de prédilection ?

  Je lis le magazine Photo Reporter depuis l’âge de 15 ans. Plus jeune, je rêvais de rentrer dans l’agence Gamma. Mon rêve c’est concrétisé au cours de ma 24ème année.

Acheter cette photographie