Une Photographie, Une Histoire : "Lovely Wait Hotel"

Lovely Wait Hotel
"There is a place called "Lonely Lovely Wait". It’s a place full of wandering and mystery. People come here for one night for deprivation or for a meeting. She is smoking, drinking a glass of scotch and talking on the phone with a stranger." Jeremy Jakubowicz

Interview de Jeremy Jakubowicz



ArtPhotoLimited : Quelle est l'origine de ce projet photographique ?

Cette photo a été réalisée en octobre 2016 à Monaco où la charmante équipe de l’hôtel Métropole a eu la générosité de me prêter une suite pour la journée afin que je puisse réaliser ce shooting. Cela faisait plusieurs mois que j’avais des brides d’idées en tête sur une série de photos à réaliser dans des tons sombres pouvant rappeler certains films hollywoodiens des années 60 : une histoire en rapport avec un lieu mystérieux "Lonely Lovely Wait".

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce personnage ? L’avez-vous imaginé ?

Justine est un modèle de la Côte d’Azur qui a accepté de collaborer avec moi sur ce shooting au thème quelque peu tragique. Je souhaitais laisser quelques indices sur l’histoire de ce personnage un peu partout sur les différentes photos de cette série afin que chacun puisse s’imaginer le scénario de son choix concernant cette jeune femme seule et tourmentée. Du moins c’est ce que je me suis efforcé de mettre en scène avec le téléphone ouvert, le manque d’expression faciale, l’alcool, le journal, la position du corps, etc.

Combien de temps faut-il pour réaliser un cliché ?

Le temps à prévoir pour réaliser un cliché varie d’un shooting à l’autre. Cela peut être très rapide comme très long si je ne parviens pas obtenir ce que je désire. Il suffit parfois d’un petit instant de magie pour que la photo soit validée.

Dans votre description, vous dites être photographe de mode, qu’est-ce qui vous a poussé à choisir ce style de photographies ?

  La photographie de mode représente tout ce que j’aime, c’est un milieu où le côté artistique peut être poussé à son paroxysme et j’aime sublimer des modèles. C’est un vrai plaisir de travailler avec des jeunes marques ou pour des médias souvent à la recherche d’originalité : j’aime le minimaliste et le sophistiqué.

Quel appareil et matériel utilisiez-vous pour réaliser vos clichés ?

  J’utilise un Canon5Dmk3 et différentes soft box. Il m’arrive d’utiliser la lumière naturelle mais souvent accompagnée d’une lumière artificielle.

Dernière question qui vous concerne plus personnellement, depuis quand avez-vous su que photographe était votre métier de prédilection ?

  Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours souhaité évoluer dans le milieu artistique. J’ai commencé par réaliser des court-métrages avec ma grande sœur, à l’époque avec la caméra familiale. Puis à l’adolescence, je me suis exercé sur mes amis afin d’apprendre les techniques de la photographie. J’aime le corps humain ainsi que le style et je m’épanouis donc parfaitement dans le milieu de la mode : on peut raconter des histoires tout en sublimant le corps et les vêtements.

Acheter cette photographie